Décembre 2011- Ce qui s’est passé au tribunal administratif…

Lors de l’audience du 13 décembre 2011 au Tribunal Administratif de Strasbourg, le rapporteur public a demandé l’annulation du permis de construire accordé à la société Hambregie. Cette position du rapporteur est à prendre avec précaution, les juges n’étant pas tenus de suivre son avis.

Le président a accordé à la partie adverse la possibilité de lui fournir un complément d’information (note au délibéré), à laquelle nous répondrons . Le jugement du tribunal n’interviendra qu’après.

Etaient présents à cette audience, les représentants de Direct Energie et leurs avocats ; mais plus surprenant : Mme la Sous-Préfète en personne, accompagnée des représentants de la Préfecture, de la DREAL et de la CASC !!   Mme la Sous-Préfète (Josette Michel) a souhaité prendre la parole afin de défendre le projet de centrale au gaz. Pour cela, elle a actionné le bon vieu chantage à l’emploi…(Rappelons que l’on parle ici de 30 emplois !!). De mémoire d’avocats, on n’a jamais vu un représentant de l’Etat venir ainsi défendre des intérêts privés !