L’association

ASSOCIATION DE DEFENSE CONTRE LA POLLUTION DE SARREGUEMINES ET ENVIRONS

 

L’ADPSE (Association de Défense contre la Pollution de Sarreguemines et Environs) créée il y a une trentaine d’année, a été réactivée en juin 2009 afin de lutter contre l’implantation d’une centrale thermique au gaz sur la commune de Hambach près de Sarreguemines en Moselle.

Michel Kuffler, maire de Herbitzheim (67), avait à ce moment tiré la sonnette d’alarme après s’être rendu compte que ce projet pouvait porter gravement atteinte à l’environnement de la région de Sarreguemines et d’Alsace bossue. Après avoir organisé quelques réunions publiques pour informer la population, il a été suivi par plusieurs centaines de personnes désireuses d’agir et qui se sont regroupées au sein de l’association.

Qui sommes-nous ?

Un collectif de citoyens venant de tous horizons professionnels (artisans, chefs d’entreprises, commerçants,  médecins,  ingénieurs, cadres, professeurs, retraités, techniciens, employés, …), chacun usant de ses compétences à disposition du collectif pour analyser au mieux le dossier Hambregie.

Notre démarche est associative, apolitique, citoyenne afin de fédérer des gens de bonne foi motivés par la protection de l’environnement, la préservation de la santé de la population, la faune et la flore. Nous ne sommes pas des extrémistes de quelque nature que ce soit, mais ne sommes tout simplement pas prêts à accepter une source de pollution trop conséquente dont l’utilité et la pertinence restent pour l’instant injustifiées.

Comment sommes-nous organisés ?

A notre tête, pas de président, mais une collégiale.

Notre objectif

Protéger le patrimoine naturel de notre région, la santé de ses habitants (déjà bien mise à mal), en veillant à un développement économique cohérent et durable. Notre région doit s’ouvrir à l’économie de demain et ne pas rester figer sur les anciens paradigmes la reléguant à un rôle de «poubelle » nationale acceptant tout et surtout une concentration d’industries polluantes voire très polluantes.

Notre démarche se veut ouverte et rassembleuse afin de concrétiser ces objectifs. Pour cela, nous avons besoin de l’engagement du plus grand nombre, dont le vôtre.

 

Aller à la barre d’outils