Septembre 2011 – Mystérieux sondage dans l’Oise

Image Yfregie

Cliquer pour agrandir

Depuis début septembre, dans la région de Verberie, où Direct Energie a également un projet de centrale à gaz identique à celui de Hambach, une étrange enquête téléphonique portant sur le sujet des centrales au gaz, est réalisée par un mystérieux institut de sondage qui ne dit pas son nom, pour le compte d’un mystérieux commanditaire non identifié.

Celà donne à peu près ceci : 

1. Dans quelle tranche d’âge vous situez-vous ?

2. Etes-vous propriétaire ou locataire ?

3. Depuis combien de temps vivez-vous en Picardie ?

4 . Etes-vous au courant de fermeture d’entreprises en Picardie ?

5. Diriez-vous qu’il soit intéressant que des entreprises/des industries s’installent en milieu rural ?

6. Pensez-vous que l’installation d’entreprises/industries en milieu rurale crée des emplois ?

7. Sans parler des énergies renouvelables, quelle est pour vous la meilleure solution d’énergie : centrale thermique, nucléaire, centrale à gaz ?

8. Vous savez que les énergies renouvelables ne peuvent pas répondre complètement à la demande en énergie de la France, pensez vous que la centrale à gaz réponde aux besoins lors des pics de consommation ?

9. Pensez vous que la création d’une centrale à gaz peut avoir des retombées positives pour les emplois directs, indirects, les artisans, les sous traitants de l’Oise ?

10. Pensez vous que les retombées de la taxe foncière d’une telle industrie peuvent avoir des impacts positifs pour la commune et la communauté de commune ?

Et au final :

11. Etes-vous favorable au projet de centrale au gaz qui doit s’installer dans votre région ?

 Bref, de la manipulation à peine déguisée !

 Les questions sont très orientées sur le projet de Verberie, même si selon les enquêtrices (de toute évidence un centre d’appel situé à l’étranger) il s’agirait d’un sondage national.

Alors si on vous appelle et qu’on vous pose des questions aussi grossières pour le projet de Hambach (ils n’ont qu’à changer Oise par Moselle)… n’hésitez à leur faire savoir ce que vous pensez !

Vous pouvez aussi vous rendre sur le lien ci-dessous pour participer au contre-sondage parodique, histoire de retourner la situation, et faire de ce sondage un levier de communication pour l’association « Pas de centrale en basse automne » de Verberie.

Répondre ou consulter les questions en cliquant ici :

http://www.centraleelectriqueverberie.fr/