adpse

Mai 2015 : Hambregie… le retour, via le Conseil d’Etat

Cartoon David and GoliathHambregie épisode 3…. C’est reparti !

Pour les fans de la série, vous pourrez suivre dans la nouvelle saison les aventures du petit Poucet de l’énergie au Conseil d’Etat. Pour son retour, il y a assigné ses meilleurs ennemis lorrains et alsaciens, à savoir la commune de Sarralbe, la commune de Herbitzheim et l’ADPSE. Sans surprise donc !

Le scénario n’est pas plus surprenant, car il revient à son défaut de capacités financières et technique, pour lequel les juges de première instance auraient, selon Hambregie, mal interprété la législation. Hambregie demande donc au Conseil d’Etat d’annuler les jugements concernant l’autorisation d’exploiter ICPE, rendus au Tribunal Administratif de Strasbourg et confirmés par la Cour Administrative d’Appel de Nancy. Il souhaite aussi que le Conseil d’Etat rejuge au fond.

La collégiale de l’ADPSE est donc à nouveau sur le pont et compte sur votre soutien, sans lequel depuis 6 ans, rien n’aurait été possible.

A bientôt pour la suite de votre feuilleton…

Votre dévouée collégiale de l’ADPSE

Septembre 2014 : Hambregie nous traîne au Conseil d’Etat

 

DIRECT ENERGIE, entre orgueil et menaces…

Direct Energie n’a visiblement pas l’intention de respecter les décisions de justice…  Et cela malgré 5 jugements rendus par le Tribunal Administratif de Strasbourg puis la Cour Administrative d’Appel de Nancy, au travers desquels sa filiale Hambregie a été déboutée.

Direct Energie s’acharne et porte maintenant le dossier devant le Conseil d’Etat ! La suite

Juin 2014 : Assemblée générale : Le point sur les actions et les finances

P1040006L’ADPSE a tenu son assemblée générale mardi 03 juin. L’occasion de retracer l’activité durant l’année 2013. Outre le suivi du dossier juridique Hambregie (avec 13 échanges de mémoires !), l’ADPSE a participé au débat sur la transition énergétique, organisé une conférence sur l’eau et également participé à des actions pour le maintien de la ligne ferroviaire Sarreguemines-Bitche.

Un point financier a également été fait. Malgré le règlement d’honoraires d’avocat, la trésorerie affichait fin 2013 un solde positif de plus de 4 600 €. Les dons et cotisations ainsi que les différentes rentrées issues de manifestations comme le dîner dansant, permettent à l’association d’envisager sereinement son avenir. Il faudra effectivement être en capacité de réagir si l’action contre Hambregie devait aboutir devant le Conseil d’Etat, mais aussi pouvoir engager d’autres actions dans différents domaines liés à la protection de l’environnement sur le secteur de Sarreguemines et environs.

Concernant le dossier Hambregie, une nouvelle date de clôture de l’instruction vient d’être annoncée par la Cour Administrative d’Appel de Nancy : ce sera le 19 juin prochain. Après cette date, les juges devraient étudier le dossier, puis organiser une audience avant de rendre leur jugement… Jugement attendu (ou pas) après 5 années de combats contre ce projet !

La suite

Octobre 2011 – L’utilité d’Hambregie n’est pas démontrée

C’est ce qu’a indiqué le directeur de la DREAL de Bretagne dans un récent interview au Télégramme de Brest.

Lire l’article ci-dessous.

A noter également dans l’article que là-bas, on projette une centrale économe en eau…

La suite

Octobre 2011 – Assemblée générale

Autocollant_ADPSE2

Cliquer pour agrandir

L’assemblée générale annuelle s’est tenue ce mardi 11 octobre à Herbitzheim. L’occasion de faire un point sur les actions de l’année écoulée (voir la page historique du site), le nouveau site internet, la situation financière et surtout de communiquer sur la situation exacte des recours engagés contre le projet Hambregie, ainsi que les moyens juridiques invoqués, tant dans le recours contre le permis de construire que celui contre l’autorisation d’exploiter.

Le nouvel autocollant de l’ADPSE fût également présenté aux adhérents.  Il permettra de continuer à la population du secteur d’afficher clairement son opposition au projet. N’hésitez pas à nous contacter pour l’acheter, mais aussi nous aider en les vendant autour de vous. Il est vendu au prix modique de 1 €.

Il reste aussi quelques nichoirs disponibles au prix de 10 €.

Lire l’article du Sarre Hebdo : ADPSE : Les comptes sont à flot… pour le moment

Lire l’article du RL : Un nouveau site et une détermination intacte

Lire l’article des DNA: Le combat se poursuit

Aller à la barre d’outils