Sarralbe

Mai 2015 : Hambregie… le retour, via le Conseil d’Etat

Cartoon David and GoliathHambregie épisode 3…. C’est reparti !

Pour les fans de la série, vous pourrez suivre dans la nouvelle saison les aventures du petit Poucet de l’énergie au Conseil d’Etat. Pour son retour, il y a assigné ses meilleurs ennemis lorrains et alsaciens, à savoir la commune de Sarralbe, la commune de Herbitzheim et l’ADPSE. Sans surprise donc !

Le scénario n’est pas plus surprenant, car il revient à son défaut de capacités financières et technique, pour lequel les juges de première instance auraient, selon Hambregie, mal interprété la législation. Hambregie demande donc au Conseil d’Etat d’annuler les jugements concernant l’autorisation d’exploiter ICPE, rendus au Tribunal Administratif de Strasbourg et confirmés par la Cour Administrative d’Appel de Nancy. Il souhaite aussi que le Conseil d’Etat rejuge au fond.

La collégiale de l’ADPSE est donc à nouveau sur le pont et compte sur votre soutien, sans lequel depuis 6 ans, rien n’aurait été possible.

A bientôt pour la suite de votre feuilleton…

Votre dévouée collégiale de l’ADPSE

Octobre 2011 – Référé – Sarralbe débouté. Oui, mais…

Octobre 2011 – Référé – Sarralbe débouté. Oui, mais…

Nous apprenons ce jour, que le recours en référé suspension de la commune de Sarralbe a été rejeté par le juge des référés du tribunal administratif de Strasbourg. La déception est toutefois relative dans la mesure où celui-ci n’a pas motivé sa décision et n’a pas condamné la commune aux dépens, comme l’avait demandé la préfecture. La suite

Juin 2011 – Avis défavorable pour la 400 000 V

Le Conseil Municipal de Sarralbe s’est prononcé contre la ligne à haute tension 400 000 V devant relier Hambregie à la ligne Vigy-Marlenheim au niveau de  Hilsprich.

Lire l’article du RL

Février 2011 – Le vrai-faux partenariat avec Ineos

Coup de comm’ de la CASC : on laisse entendre que l’avenir d’Inéos à Sarralbe est lié à la concrétisation de la centrale. Gros coup de comm’ pour une info… proche de zéro ! La suite

Septembre 2010 – La commune de Sarralbe décide de former un recours au Tribunal Administratif contre Hambregie

« On y trouve des choses époustouflantes ! On autorise cette centrale qui aura des tonnes d’impact sur l’environnement » résume Pierre-Jean Didiot, maire de Sarralbe à son conseil municipal. Décision est prise de former un recours en annulation devant le Tribunal Administratif de Strasbourg. La commune de Sarralbe avait déjà fait part de son opposition au projet au commissaire enquêteur dans le cadre de l’enquête publique en juillet 2009.

Lire l’article du Républicain Lorrain du 30/09/2010

Lire l’article du Républicain Lorrain du 05/12/2010

Aller à la barre d’outils